Biographie

Né en 1980, Hieronymus se raconte des histoires depuis toujours. Il est mauvais à l’école et passe son temps à la bibliothèque, à moins de 150 mètres de sa maison. À dix ans, il « emprunte » la carte d’identité de sa mère pour s’abonner au vidéoclub, lui aussi à côté de la maison (il commence soft en louant Robocop). Toujours mauvais à l’école, il adapte son orientation scolaire et ses emplois du temps afin de ne pas rater la séance de 17 h au cinéma récemment ouvert juste à côté de la bibliothèque. Puisqu’on l’incite à faire quelque chose de sa vie, Hieronymus apprend à écrire des scénarios et obtient le prix Défi jeunes pour financer son premier court métrage. Mais ce qu’il préfère, c’est écrire. C’est en publiant le roman feuilleton Real TV sur internet qu’il rencontre son premier éditeur. Il sera l’un des auteurs précurseurs de la génération numérique. Un comble pour celui qui, entre-temps, a trouvé un travail dans une bibliothèque… au milieu de livres en papier.

 

Fort de son expérience de bibliothécaire jeunesse, et aspirant écrire des récits que ses enfants pourront lire, Hieronymus se lance dans l’écriture jeunesse dès 2013. En 2016, il publie son premier roman jeunesse : Notre Cabane. Un roman financé par une centaine de contributeur sur Ulule, un site de cowfunding.

Au cours de cette même année, il découvre qu’il est en fait dyslexique. Son roman Notre Cabane est très apprécié des enfants et des professeurs. Hieronymus intervient donc souvent dans les écoles.

En 2017, un second roman jeunesse La légende d’Axcendra, sera publié. Il est lui aussi financé par ses lecteurs et sera le premier tome d’une série.

 

Les écritures de Hieronymus vont d’un extrême à l’autre : des histoires pour les enfants aux valeurs positives mais aussi des récits glaçants, réaliste et cruel.

Ses auteurs favoris : Stephen King, Michael Connelly, Joe R. Lansdale, Harlan Coben, Meg Cabot, Micheal Crichton, Keno Don Rosa, Jules Verne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *