Rencontre au collège J. Monnet d’Aubigny en Artois

Il y a quelques mois, madame Dollet, prof de Français, discute d’écriture et de numérique avec ses élèves de 5éme E. Ceux-ci ont du mal à imaginer ce type de publication et même à croire qu’un auteur numérique, ça existe !

« Et bien, je connais un auteur numérique et je vais l’inviter à venir à votre rencontre ! » leur propose madame Dollet.

Quelques échanges de mails et quelques semaines plus tard, me voilà dans le CDI du collège Jean Monnet d’Aubigny en Artois.

J’ai tellement détesté le collège que cela me fait toujours un drôle d’effet d’y remettre les pieds. Je replonge plus de vingt ans en arrière et je me revois mal à l’aise, déjà avec des envies d’imaginer des histoires malgré le gros « en échec scolaire » écrit au marqueur indélébile sur mon front. Je me souviens aussi du CDI de mon époque, dans lequel il était interdit de venir au moment de la récré. Ici, l’accès est libre et pas mal de collégiens passent rendre des livres. J’ai le flash d’un souvenir perdu dans ma mémoire jusque là : mes « vols » de Livre dont vous êtes le héros pendant les cours de documentation… C’était le seul moyen de pouvoir les lire tranquillement. Et j’ai presque remis tous les exemplaires à leur place dans les rayons… jusqu’à mon exclusion totale des lieux.

Mais retour au présent : les élèves ont découvert une partie de mon univers en lisant le premier chapitre de Manège (la suite du roman n’est pas adapté à leur âge).  Ils ont préparé de nombreuses questions, mais sont intimidés. C’est pourquoi je commence par me présenter en racontant mon parcours scolaire chaotique, mes premiers écrits, mes expériences créatives et l’histoire de la publication de Real TV. Les élèves m’écoutent avec intérêt et rigolent à mes blagues (fait exceptionnel !). Un peu plus à l’aise, ils me posent un grand nombre de questions intéressantes :

IMG_20150615_142531455Comment avez-vous des idées d’histoires, comment écrivez-vous, combien de temps il faut pour écrire un roman, avez-vous un autre métier, gagnez-vous de l’argent, quel effet cela fait d’écrire, comment on publie un livre numérique….

 

L’échange est très intéressant, les élèves écoutent sérieusement chaque réponse et réagissent. Du coup, lorsque l’un deux me demande quel sera mon prochain livre, je décide de leur raconter le contenu d’une série sur laquelle je travaille. J’ai choisi d’écrire pour la jeunesse, autant savoir si mon idée de roman peut leur plaire. Et le retour est ultra positif, quel plaisir de voir leur yeux s’écarquiller quand je dévoile l’intrigue ou les entendre imaginer la suite. Il n’y a rien de plus motivant.

Une heure vient de se passer à la vitesse de la lumière et une grosse surprise arrive.

Madame Dollet me présente un cassette audio :

IMG_20150615_163340

Comme l’héroïne du roman Manège, les élèves ont prêté leur voix pour enregistrer une version audio du premier chapitre du roman. Et pour rester authentique, l’enregistrement s’est fait sur un magnétophone d’époque, comme celui du roman.

J’étais soufflé et ému par ce superbe cadeau !

C’était une rencontre constructive et motivante. J’ai eu la sensation que les élèves ont apprécié le moment et j’espère pouvoir refaire ce type d’échange très prochainement ! N’hésitez pas à prendre contact avec moi. 

Encore une fois, merci aux èlèves de la 5éme E et à madame Dollet. Et aussi à Anne pour son accueil dans le CDI.

Laisser un commentaire